CORPS D'ÉCRITURE
_______

Pente.
L'écriture cursive doit avoir une pente, mais faible. Une écriture trop penchée est plus difficile à exécuter en même temps qu'elle est moins lisible.
La pente la plus favorable, selon nous, est celle qui est déterminée par une droite qui, dans le carré ABCD, joint la deuxième division du côté supérieur à l'angle inférieur de gauche.


Observations générales.

TENUE DU CORPS ET DE LA MAIN

1. - CORPS
L'enfant doit être assis naturellement, sans gêne ni contrainte. Le corps doit être droit et d'aplomb ; le côté gauche plus rapproché de la table que le côté droit, mais sans cependant y toucher.

2. - JAMBES
La jambe droite doit être placée verticalement, et la gauche un peu avancée sous la table.

3. - TÊTE
Les enfants ont une tendance à incliner la tête en avant, d'une façon exagérée. Cette inclinaison, qui doit être aussi faible que possible, est réglée par les besoins de la vision.

4. - BRAS
Le bras gauche repose complètement sur la table de manière à permettre à la main gauche de maintenir le papier. Le bras droit s'appuie légèrement sur le bord de la table, le coude restant en dehors, un peu écarté du corps.

_____________________

TENUE DE LA PLUME ET DU CAHIER

1. LA PLUME
La plume doit être tenue légèrement entre les trois premiers doigts de la main ; le pouce étant opposé aux deux autres, et son extrémité se trouvant en face du milieu de la troisième phalange de l'index.
Les deux derniers doigts sont repliés de manière à ce que leur extrémité repose sur le papier.
La plume doit dépasser de un centimètre au moins l'extrémité des doigts qui la maintiennent.

2. - DIRECTION DE LA PLUME
La hampe du porte-plume sera constamment dirigée vers l'épaule. Les enfants ont une tendance fâcheuse à incliner à droite de cette direction et à appuyer la main sur toute la longueur du petit doigt.

3. - TENUE DU CAHIER
Le cahier doit être incliné vers la gauche, afin que l'élève arrive facilement à donner à l'écriture la pente voulue.