Les Trois Couleurs - Cahier du Devoir envers le Travail

Avec la devise "Travail Famille Patrie"
époque du gouvernement Pétain (1940 à 1944)
21 x 27 cm, 20 pages intérieures, Édition Witho



Sur ce cahier de coloriage on peut lire :


Préceptes

Le travail à l'école est la base de notre richesse à venir :
Intellectuelle, par les connaissances utiles et agréables que nous acquérons ;
Matérielle, par l'utilisation qu'elles nous permettent d'en tirer.

L'enfant qui n'aura pas travaillé ...
... n'aura pas meublé son appartement. Il restera seul.
L'enfant instruit vivra dans un intérieur agréable ...
... Il sera entouré et intéressera.

Le fainéant vit en parasite de la société.

N'oubliez jamais que vos jouets, vos distractions, vos coquetteries, vos gourmandises, sont toujours fruit du travail d'autrui.

C'est au travail du laboureur et du boulanger que vous devez votre pain.

L'acrobate que vous applaudissez travaille tous les jours son numéro et risque sa vie pour vous amuser.

L'acteur, le chanteur, les danseuses qui font votre joie ont travaillé longtemps leur rôle pour vous distraire.
Si leur travail était mauvais, vous ... les siffleriez.

Celui qui aura bien semé, aura une belle récolte.

La plus belle récompense d'un travail bien fait est celle que l'on en tire dans sa propre satisfaction.

Une belle récolte vient du soin à la préparer.

La même activité, volonté, persévérance, joie, que vous mettez dans vos jeux ...
... doivent s'exercer dans le travail.

En se mettant au travail, il faut toujours penser à l'utilité de l'effort à fournir ...
... C'est d'avance la satisfaction du résultat attendu.

Witho travaille avec ses collaborateurs ...
... pour vous distraire et vous instruire.



~ ~ ~ ~ ~

Maximes

Ta destinée est dans tes mains, et c'est toi qui en usant d'aujourd'hui, fais demain ce qu'il sera ...

Bien-être matériel, richesse, civilisation, science, progrès moral, tout cela peut s'obtenir ; mais tout cela doit se gagner.

Car tout cela est une récompense et toute récompense suppose un effort.



~ ~ ~ ~ ~

 Questions :

1) Quel est notre premier devoir envers le travail ?
2) Quel est notre second devoir ?
3) Pourquoi le travail est-il le lot de tous ?
4) Pourquoi donne-t-on des notes, places ou récompenses à ceux qui travaillent bien ?
5) Quel est le vers célèbre de Boileau sur le métier ?
6) Quelle est la meilleure marque de conscience du travailleur ?



Les réponses :

1) Nous instruire.
2) Etre en mesure de gagner notre vie.
3) Parce que c'est la part que chacun doit apporter à la société en corrélation de ce qu'il reçoit d'autrui.
4) Pour différencier le travail de chacun et récompenser le mérite.
5) Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. Polissez-le sans cesse et le repolissez.
6) L'amour du beau travail.