Accueil / Revues / Line, le journal des chics filles - Noël 1961 /

Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 2

Line N°353 décembre 1961 p2 gimp.jpg Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3Line, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 1MiniaturesLine, le journal des chics filles - Noël 1961 - Page 3


MES AMIES,

II y a bien longtemps, près d'un village nommé Bethléem, une pauvre étable voyait naître le doux Enfant Jésus. Pour veiller sur lui, il avait son papa et sa maman, Joseph et Marie ; pour le réchauffer, le bœuf et l'âne, tout contre lui. Là-haut, dans le ciel brillait l'Etoile qui conduirait les Mages jusqu'à l'humble crèche.

Celle étoile brillait si fort que son éclat n'a jamais cessé d'illuminer les cieux, et que la nuit de Noël renouvelle sans fin le miracle d'amour et de charité. En dépit de tout ce qui peut séparer les hommes, une même pensée les élève et les unit : le sentiment de fraternité, et le désir de voir régner partout la justice et la tolérance, la paix et la bonté.

Un jour, c'est peu pour racheter toutes les violences et toutes les fautes de la terre, mais c'est beaucoup si nous souhaitons du fond du cœur que se propage ce message beau entre tous : "Aimez-vous les uns les autres". Dans le monde entier, cela fait des millions de vœux qui rapprochent les peuples les plus éloignés, ébranlant les barrières — nationalités, races, religions ! Il faut du temps et de l'amour pour y arriver, mais Noël, n'est-ce pas précisément la fête de l'Espérance !

Alors, Petite Etoile, faites encore que, dans chaque foyer, du plus modeste au plus riche, entre, avec NOËL, un peu de vrai bonheur...

Line