Accueil / Récompenses scolaires / Billets d'honneur /

Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937 verso

Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937 vreso.jpg Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948Billet d'honneur - Narbonne - Pensionnat Sévigné - Simone Tailhades 1937MiniaturesBillet d'honneur - EIPDEP 414 vert - Lebreton Claude - 1948

Verso du billet d'honneur du Pensionnat Sévigné à Narbonne décerné à Mlle Simone Tailhades en juin 1937

Voir le recto de ce billet ici

Au bas de ce verso, une mention manuscrite : « Jour du Millénaire de l'Abbaye de St-Pons - 13 juin 1937 »

Voir http://www.persee.fr/doc/rhef_0300-9505_1937_num_23_101_2843
Chronique d'histoire régionale - Revue d'histoire de l'Église de France / Année 1937 / Volume 23 / Numéro 101
à la page 565, on y lit ceci :

"La Fédération historique du Languedoc méditerranéen et du Roussillon n'a pas eu cette année son habituel congrès, en raison du Congrès national des sciences historiques tenu à Montpellier du 6 au 9 mai dernier. A cette occasion, elle a tenu cependant à recevoir les historiens venus de tous les coins de la France : c'est son président, M. le doyen Fliche, qui dirigeait le Comité local d'organisation et qui a fait visiter aux congressistes les remparts et la ville d'Aigues-Mortes ; son trésorier, M. Emile Bonnet, président de la Société archéologique de Montpellier, qui a présenté la cathédrale de Maguelone ; quant aux églises de Saint-Gilles et des Saintes-Maries, qui furent aussi le but de l'excursion du 9 mai, elles ont été visitées sous la direction d'érudits locaux particulièrement compétents, M. Gouron, archiviste du Gard, et M. Benoit, conservateur des musées d'Arles.

A défaut de congrès, les membres de la Fédération ont pu également se retrouver le 13 juin à une commémoration de grande portée : le millénaire de l'abbaye de . Dans la cathédrale romane, dont la description et l'analyse furent, le soir, magistralement présentées par M. Oudot de Dainville, archiviste de l'Hérault, une grandiose cérémonie rassembla, le matin, une foule considérable : l'abbé du monastère bénédictin d'En Galoat, assisté de ses moines, célébrait une messe pontificale, en présence de LL. Exe. Mgr de Llobet, archevêque d'Avignon, Mgr Brunhes, évêque de Montpellier, Mgr Pays, évêque de Carcassonne, et de l'abbé de Saint-Michel de Cuxa. Mgr Brunhes, qui compte, parmi ses cinq titres épiscopaux, celui de Saint-Pons-de-Thomières, prononça une allocution, où il dégagea les leçons religieuses que comportent ces dix siècles d'histoire, pleins de vicissitudes. L'après-midi, M. le doyen Fliche donna, devant un nombreux auditoire, une conférence sur la fondation de l'abbaye de Saint-Pons en 936 et la consécration du premier édifice en 937 : il brossa à cette occasion un tableau de la société occidentale au début du Xe siècle et montra comment le monde chrétien, profondément corrompu à cette époque, commença son relèvement grâce à l'action du monachisme clunisien, auquel se rattache cette abbaye languedocienne.

J.-R. Palanque."